Conduire est une activité qui permet à chaque être humain d'avoir une certaine autonomie. Toutefois, pour profiter de ce plaisir en toute liberté, chaque conducteur doit posséder son permis de conduire. En Belgique, il existe des normes et des règles strictes pour l’obtention de ce document. Découvrez ici toutes les informations importantes pour avoir votre permis de conduire Belge.

null

Le permis de conduire en Belgique : de quoi s'agit-il ?

Comme dans tout pays régi par des lois, le permis de conduire en Belgique est un document officiel délivré par l’état au futur conducteur. En effet, ce document donne à son propriétaire l’autorisation de conduire certaines catégories précises de véhicules. La forme de ce document est semblable à une carte bancaire. Sur le permis, toutes les informations liées au conducteur sont inscrites au dos en plus d’une photo nette. Depuis 2010, la validité de ce document administratif est de 10 ans au maximum. Il est réservé aux résidents étrangers et aux citoyens vivant sur le territoire de la Belgique et inscrit au registre de la population. Si vous êtes détenteur d’une carte d’identité belge, vous pouvez songer à obtenir le permis.

À quel âge prétendre au permis belge ?

Tout le monde ne peut pas se présenter pour obtenir le permis en Belgique. En effet, il faut impérativement que l’aspirant ait 17 ans avant de prétendre obtenir le document. Cette limite d’âge est requise pour toutes les catégories de véhicules. Le candidat ne doit pas oublier de présenter :

    ```
  • carte d'identité,
  • certificat de cours de secourisme,
  • document d'assurance du véhicule,
  • certificat d'immatriculation,
  • reçu des redevances et
  • photos d'identité.
  • ```

De plus, le candidat doit remplir sur l’honneur et apposer sa signature sur le verso de sa demande de permis provisoire. Cette action permet de montrer aux autorités compétentes qu’il n’a pas d’affection physique comme ceux mentionnés sur l’annexe 6 de l’arrêté.

Quelles sont les étapes de son obtention ?

Pour l’obtention de ce document en Belgique, vous devez suivre un certain nombre d’étapes.

Apprendre grâce à la phase théorique

En général, que ce soit en Belgique ou ailleurs, bien connaître le Code de la route est l’une des conditions obligatoires pour prétendre au permis. Pour cela, il vous faut d’abord suivre des cours théoriques. Que vous soyez un citoyen de la Belgique ou un étranger, vous pouvez bénéficier des cours de qualité en vous rapprochant des meilleurs établissements sur le territoire. Pour la plupart, ces centres de formation sont certifiés et accrédités par l’autorité étatique. Certains établissements proposent des cours en ligne et en visioconférence. Vous êtes libre de choisir la structure la plus adaptée selon votre niveau de connaissance et votre budget. Un conseil : Ne stressez pas !

Pour avoir plus de chances de décrocher votre permis, préparez-vous correctement. Une fois que vous avez choisi votre centre de formation, suivez les cours et exercez-vous suffisamment. Misez sur les examens virtuels pour mieux vous concentrer. Une fois l’examen réussi vous pourrez obtenir la version provisoire de votre permis belge. Et surtout fêter la réussite de votre permis !

Réussir la phase pratique

Certes, l’examen de la phase théorique n’est pas à négliger, mais vous devez aussi tenir compte de l’examen pratique. Avant de passer ce cap, vous devez vous assurer d’avoir passé la période minimale de trois mois de conduite. À ce niveau, c’est votre aptitude à mettre en application les règles du Code dans une situation pratique qui est soumise à l’analyse. Une fois que vous vous sentirez d’attaque, rendez-vous auprès d’une auto-école de confiance pour passer cet examen. Il est préférable de soumettre votre requête au moins six mois avant l’examen. Et de préparer votre portefeuille aux dépenses liées au permis.

Quel tarif pour son permis ?

En moyenne, pour obtenir votre permis de conduire en Belgique, vous devez disposer d’un budget d’environ 1 000 euros. En réalité, le tarif pour l’obtention du document peut varier d’un centre à un autre. Pour les centres ou les auto-écoles agrées par exemple, vous pouvez compter entre 55 et 200 euros pour les cours théoriques d’environ 12 heures. Le coût du test des perceptions des risques requiert un budget de 15 euros. L’examen pratique quant à lui est fixé à 37 euros.

Peu importe votre filière ou votre région de résidence, il vous faut vous renseigner sur le tarif horaire des cours. Vous pouvez aussi demander à votre moniteur d’évaluer les heures de cours à suivre en fonction de votre niveau. Pour obtenir un tarif abordable, songez à l’option des cours en ligne. L’astuce vous permet de faire des économies tout en profitant au mieux de votre disponibilité. N’hésitez pas à vous renseigner dans l’établissement de votre choix pour connaître les différents coûts liés au permis.